Actualités

21 septembre 2017 - 21 septembre 2018

Journée mondiale de la bibliodiversité, la Déclaration internationale des éditrices et éditeurs indépendants sur www.alliance-editeurs.org


21 septembre 2017 - 21 septembre 2017

Tourisme, arme de destruction massive : à voir : l'article de JM Harribey (20/09/2017) sur le blog d'Alternatives économiques


17 novembre 2017 - 19 novembre 2017

Sextant au salon de l'Autre livre du 17 au 19 novembre 2017, espace des Blancs Manteaux, Paris 4e


01 décembre 2017 - 02 novembre 2017

Rencontres populaires de Saint-Denis, cité du livre, 6 rue de la légion d’honneur 93200 Saint-Denis.

vendredi 1er décembre 2017 de 14 à 22 heures

samedi 2 décembre 2017 de 10 à 19 heures



Recherche














La Plastiqueuse à bicyclette
La Plastiqueuse à bicyclette

Date de parution : 2004
ISBN : 2-84978-004-9
Format :125X190 cm
288 pages
12,50 €


Le livre :
Ce récit a reçu un prix de l'Académie française en 2000. Il a été publié pour la première fois en 1975 au Mercure de France.
Les éditions du Sextant publient des témoignages, récits, d'anciens résistants dans un format semi-poche, à un prix peu élevé. Continuer à transmettre les valeurs humaines de la Résistance, notamment aux jeunes générations, c'est la raison d'être de la collection.

Le 18 juin 1940, quand elle apprend que l'usine où elle effectue un stage de chimiste, va être occupée par les Allemands, Jeanne Bohec, bretonne, fille et petite-fille de Bretons, décide de quitter Brest et de rejoindre l'Angleterre par la mer. Elle a vingt-et-un ans. Engagée comme Volontaire française à Londres, la jeune fille apprend la vie militaire à l'école de sabotage, les week-ends dans des familles anglaises et fait la fête dans un Londres menacé mais libre et accueillant. Spécialiste de la fabrication d'explosifs, elle est bientôt parachutée en Bretagne. Nom de résistante : Râteau. Son rôle : former les résistants de l'Ouest au plastiquage des voies ferrées empruntées par les Allemands. C'est à bicyclette, afin de ne pas éveiller les soupçons, qu'elle sillonnera les routes pour rencontrer ses élèves et préparer le fameux "plan vert" au moment du débarquement. Jeanne Bohec aura été la seule femme instructeur de sabotage de toute la Résistance.


Auteur :
Jeanne Bohec a enseigné les mathématiques pendant de nombreuses années, elle a vécu depuis 1945 dans le 18è arrondissement de Paris, où elle a été maire-adjoint en 1974. Elle est décédée en janvier 2010.